PROJET : L’I.T.E.P. JEANNE CHEVILLOTTE REDÉCORÉ AUX COULEURS DU « STREET ART »


Publié le 05/11/2018 – Soin & Handicap

 L’I.T.E.P. Jeanne Chevillotte unité pour adolescents a organisé dans le cadre du projet « MIX’ART » en partenariat avec l’association ARIANA et le programme « culture et santé » (sur l’initiative du ministère de la culture), la création d’une fresque à l’internat séquentiel du 22 au 26 octobre 2018.

L’objectif est de promouvoir des valeurs de citoyenneté auprès d’un public en difficulté, par le biais d’actions éducatives centrées sur le Street art.

L’atelier mis en place et encadré par un graffeur « ANTU » et les éducateurs, a permis d’initier un groupe de six jeunes au processus de création via la réalisation d’une fresque murale. A travers la mise en place de ce projet artistique adapté, les jeunes deviennent acteurs d’un véritable processus créatif et, à travers la peinture à l’aérosol, découvrir plusieurs techniques de création.

En effet, cet atelier a favorisé l’implication des jeunes sur toute la réalisation d’un travail, de la préparation à l’aboutissement : leur montrer l’importance de chaque étape, les inciter à réfléchir avant de faire, à terminer ce qui a été commencé pour apprécier le rendu final.

Mettre en valeur la parole des jeunes en prenant en compte le choix des thèmes (Protection de l’environnement – Nocivité des écrans), et le slogan (Stop aux Ecrans – Croque la vie).   Les aider à s’exprimer, s’affirmer, à gagner en confiance.

Cette activité a permis également de développer de nouveaux rapports entre les jeunes, les amener à travailler en groupe pour produire une œuvre collective (se consulter, s’organiser, partager des espaces…)

Les jeunes ont choisi des noms d’artistes. Eux disent des « blazes » :  DVX, LRT, MI31, SCARFA, VIK21, YAXINE13.

Ils ont été unanimes dans leurs commentaires : plaisir et satisfaction.

Voici quelques commentaires évoqués lors des séances avec l’éducatrice scolaire :

« C’était cool ». Il y avait une bonne entente. On s’entraidait. J’ai trouvé ça fun. C’était bien de passer du temps avec les autres jeunes de l’I.T.E.P. Le graffeur était sympa, gentil, compréhensif, patient. C’était un moment agréable. On était content que les professionnels soient venus nous voir pendant notre atelier. On a trouvé le slogan en discutant tous ensemble. On était tous d’accord sur le thème et le slogan. Ce serait bien d’en faire un à l’I.T.E.P. à Meulan dans la salle d’attente. »

Véronique BOULANGER / 
Éducatrice scolaire spécialisée à l’I.T.E.P. Jeanne Chevillotte