Agir ensemble pour que chacun soit acteur de sa vie

L’art comme moyen d’accompagnement

Cet été, les jeunes du service appartements diversifiés accueillis au foyer des Nouvelles Charmilles, à Sartrouville, ont eu l’opportunité de participer à un atelier artistique animé par Alexandre S., un artiste graffeur, pendant lequel chacun a pu réaliser un autoportrait.

Pour cette activité, les jeunes avaient envoyé en amont à l’intervenant une photo, une image ou un dessin qu’ils avaient réalisé. Alexandre S. a alors préparé les supports avant la première séance. L’activité s’est déroulée sur deux demi-journées.

Ce projet est né de deux constats, le besoin des jeunes de mieux investir le lieu de vie dans lequel ils sont accueillis (appartement ou studio) en y exposant des créations personnelles et travailler sur l’estime de soi et la valorisation de leur personne à travers la réalisation d’une œuvre artistique personnelle.

Anissa éducatrice du service appartements, à l’origine de cet atelier, nous raconte « Cette activité a été très révélatrice pour certains jeunes qui ont acceptés de réaliser un autoportrait. En effet, cette démarche n’est pas chose facile quand on connait leurs parcours. Leur implication tout au long de l’activité leur a permis d’aboutir à un résultat très professionnel, ce qui les a rendus fiers d’eux même et leur a procuré une grande satisfaction »

Mohamed, un des jeunes accueillis, a beaucoup aimé l’activité. Il témoigne « c’était super. Je ne sais pas dessiner, je ne pensais pas pouvoir faire cet atelier, c’était la première fois, mais grâce à l’intervenant qui nous a bien aidé j’ai réussi. J’ai mis le tableau dans ma chambre. »

Samia, une autre jeune accueillie, explique que « Le concept de faire des peintures personnalisées pour nos chambres était intéressant, j’ai beaucoup apprécié l’équipe qui nous entourait et la peinture finale que j’ai réalisée. »

Les autres jeunes du service ont pu voir les tableaux un temps exposés au pavillon éducatif après la première séance. Cela leur a donné envie de réaliser eux aussi cette activité.

Une réussite pour tout le monde, comme en témoigne Alexandre. S : « Nous avons travaillé avec Anissa sur cette action en cherchant à la rendre la plus ludique et plaisante possible pour valoriser les jeunes. Pour cela nous avons laissé quartier libre à leur imagination pour choisir le modèle qu’ils allaient peindre. J’ai ensuite simplifié ces modèles afin de les rendre accessibles et ludiques à peindre. Aussitôt qu’ils ont vu leurs dessins tracés sur leurs toiles respectives chacun des jeunes m’a remercié pour mon travail. C’est donc logiquement que chacun a pris sa toile en main avec enthousiasme. Certains, peu sûrs d’eux, demandaient plus d’attention et d’accompagnement quand d’autres se lançaient d’eux-mêmes, plus en confiance. Plus les tableaux prenaient forme plus les jeunes étaient fiers de leurs œuvres. Arrivé à la fin de l’activité on pouvait lire la surprise dans le groupe qui ne pensait pas être capable d’un tel résultat. Chacun voulait accrocher son œuvre dans sa chambre, la meilleure preuve pour nous du succès de cette activité. » 

Cette expérience fut véritablement gratifiante pour les jeunes participants et le service espère prochainement pouvoir reproduire cette activité qui s’inscrit pleinement dans le processus de valorisation des personnes porté par l’équipe éducative.

Laisser un commentaire

Partager l'article

Restez informé

Suivez toute l’actualité de la Sauvegarde des Yvelines sur ses réseaux sociaux

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies. En savoir plus