Agir ensemble pour que chacun soit acteur de sa vie

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Le développement durable au sein des C.H.R.S. de l’Association

Le domaine d’action Lutte contre les Exclusions s’est penché depuis plusieurs années sur l’intérêt de sensibiliser les hébergés et les salariés à la dimension environnementale. Le projet associatif 2018-2023 nous conforte dans notre démarche. Le rôle de la Conseillère en Economie Sociale et Familiale, poste transversal sur les 3 CHRS de l’antenne Nord du Champ a été décisif dans les actions mises en place. Par ses compétences et son intérêt sur le sujet, elle a su mobiliser et créer la dynamique nécessaire à intéresser chacun, hébergés et salariés.

Des actions de sensibilisation des hébergés à l’utilisation de produits d’entretien peu coûteux et peu toxiques ont été menées. Ainsi le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude et le savon de Marseille sont aujourd’hui des produits connus et utilisés par beaucoup…. Y compris les salariés qui même s’ils n’ont pas participé aux actions collectives s’y sont intéressés.

Des ateliers « fabrication de lessive » se sont progressivement instaurés dans certains établissements. Avec du savon de Marseille râpé, de l’eau, du bicarbonate de soude et du vinaigre, les hébergés fabriquent leur lessive.

Dans un 1er temps, il s’agissait de permettre aux hébergés sans ressource de pouvoir malgré tout entretenir correctement leur linge. Ces ateliers ont été étendus à d’autres pour permettre aussi de lutter contre l’utilisation de lessive en poudre dans les machines à laver des établissements et ainsi éviter les bouchons récurrents….

Ces ateliers se préparent en amont car avant de fabriquer, il faut convaincre que cette lessive est aussi efficace que les lessives du supermarché…. et qu’elle est tout à fait adaptée aux enfants et aux bébés.

Mais pour avoir le maximum d’impact, ces actions doivent se répéter sans cesse, avec une volonté de les étendre à tout le Champ, parce que les hébergés (et les salariés) changent et parce que les mauvaises habitudes de consommation se réinstallent très vite.

Michelle Vlamynck / mvlamynck@seay.fr
Directrice Déléguée Lutte contre les exclusions 

Laisser un commentaire

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies. En savoir plus